Sholem Aleykhem

  • Leybl Rafalowitch, treize ans, est le fils de l'homme le plus riche du village. Reyzl Spivak, quatorze ans, est la fille d'un pauvre chantre. Nous sommes à l'aube du vingtième siècle, dans une petite bourgade juive aux confins de l'Europe. Ces deux-là vont tomber amoureux, ne croyez-vous pas ? Mais nul n'aurait prédit qu'une rocambolesque troupe de théâtre itinérante allait précipiter leur romance dans une aventure hors du commun.
    Étoiles vagabondes fut publié en feuilleton entre 1909 et 1911 dans un journal polonais. Resté inexplicablement inédit jusqu'à ce jour, nous devons au traducteur Jean Spector la découverte de cette oeuvre magistrale, dans laquelle Sholem Aleykhem révèle son immense talent de conteur. Avec la grâce d'un Chagall, la truculence d'un Chaplin et la verve d'un Twain, il honore l'art et la vie des gens de peu, irrésistibles, pittoresques, pétris d'humanité et d'humour face à la fatalité. Car « les étoiles ne tombent pas, elles vagabondent... »

    Ajouter au panier
    En stock
  • Ce volume réunit trois récits yiddish évoquant le monde disparu du shtetl: Stempenyu de Sholem-Aleykhem, qui décrit la vie d'un violoniste klezmer itinérant, séducteur invétéré, et deux esquisses d'Itshè-Meyer Weissenberg, empreintes d'une empathie contrastant avec l'âpreté vériste qu'on lui prête habituellement.

  • Sholem Aleykhem est le plus populaire des auteurs yiddish. Dans ses romans, nouvelles et pièces de théâtre qui ont eu un immense succès, il décrit avec verve et humour le monde traditionnel du shtetl (bourgade à majorité juive d'Europe de l'Est), avec ses juifs misérables, vivant d'expédients, mais qui ne perdent jamais confiance en Dieu. Au-delà d'une description réaliste, il fait de ses personnages des héros, des héros humbles, subissant la misère et l'antisémitisme ; il leur donne la parole, dans une langue qui paraît populaire, mais qui est le résultat d'un processus artistique complexe. Les dix récits de ce recueil portent sur le cycle annuel des fêtes juives, fêtes qui sont encore célébrées aujourd'hui et s'accompagnent de prières particulières, de rites et de plats spéciaux. Le lecteur les découvrira telles qu'elles étaient commémorées à l'époque de Sholem Aleykhem, souvent à travers le regard d'un enfant-narrateur. Des récits émouvants, savoureux, pleins de vie, parfois même d'une fantaisie débridée, qui font revivre un monde qui paraissait immuable, et a été balayé par l'Histoire.

empty